L’emplacement d’un bien est-il le seul critère pour investir dans le locatif ?

L’emplacement d’un bien est-il le seul critère pour investir dans le locatif ?

Voilà un bon investissement que de vous pencher dans le locatif. Il n’est pas donné à tout le monde de posséder sa propre maison, ce service aide beaucoup. Pour que vous réussissiez à vous faire un paquet rapidement, l’emplacement du bien est un des critères principaux à considérer sérieusement comme le recommande l’agence de courtage Bordeaux Crédit Immobilier, car de là s’en suit tout le processus d’achat & investissement dans l’immobilier.
D’autres critères sont aussi déterminants que ce premier.

La qualification de la cible

locatif.jpg

Bien sûr, qui va habiter dans votre logement ? C’est une question fondamentale à répondre avant de se lancer dans le locatif. Outre le fait de la situation du bien (en ville/en banlieue, quartier résidentiel/populaire, 1er plan/2ème plan…), vous devez savoir quelle est votre cible afin d’adapter les mesures de votre espace locatif. Si pour un étudiant ou un jeune couple, une petite surface suffira amplement, un plus grand nombre de résidents ne sera satisfait que par un plus grand espace.
Alors, après avoir trouvé l’emplacement idéal pour votre bien, pensez aux futurs locataires que vous voulez accrocher.

La défiscalisation et  la qualité de vie

la-defiscalisation.jpg

C’est une histoire d’impôts que vous ne pouvez pas rater. Mais, depuis peu, il existe la loi Pinel qui profite aux investisseurs du locatif, de telle sorte à ce qu’ils paient moins d’impôts et bénéficier plus. L’impôt que l’investisseur va payer dépendra de la durée pendant laquelle il veut mettre son bien en location. Par exemple, pour une durée de 6 ans, il paiera 12 % du prix de vente, pour 12 ans, il en paiera 21 %.

3)    La qualité de vie
Le locatif exigera la prise en compte de la qualité de vie dans le quartier. L’entourage, l’accessibilité des moyens de transport, le niveau de développement complémenteront la garantie de votre investissement.